• Non classifié(e)
  • Appel à projet

    Pour la saison 2018-2019, les artistes théâtraux et chorégraphiques intéressés sont invités à déposer leur dossier artistique comprenant les documents suivants :   – Une demande au nom du directeur général du Théâtre National Tunisien. – Une présentation du projet. – Une copie du texte. – Une fiche artistique complète.   à la direction du Théâtre National tunisien, 58 place Halfaouine Bab Souika 1006 Tunis, avant le 15 Septembre 2018.   Il est toutefois souhaitable que les candidats au projet théâtral fassent appel à une traduction ou adaptation libre d’un texte du répertoire universel, classique ou contemporain, afin d’en perpétuer la valeur exceptionnelle.

  • Non classifié(e)
  • Violence(s) de Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi à MAPAS, Ténériffe – Les îles Canaries – Espagne

    VIOLENCE(S) Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi Mercredi 11 juillet 2018- à 19:00 Ténériffe -Les îles Canaries -Espagne   Violence(S) est une création de Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi, deux routiers du Théâtre tunisien. Cette pièce évoque les espérances, les souffrances, les rêves trop lourds à porter, l’accouchement douloureux suivi du désenchantement et la fuite en avant, par la mer et par tant d’autres impasses. C’est la chronique d’une révolution et d’un terrible constat : La révolution tunisienne, par beaucoup d’aspects, au lieu de porter l’espoir, a engendré peurs inédites, angoisses, dépressions, gestes de désespoir, violences multiples au quotidien débouchant sur des crimes atroces.   -Scénario: Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi -Texte: Jalila Baccar – Mise en scène, scénographie et lumières: Fadhel Jaïbi – Musique et collaboration à la scénographie: Kays Rostom – Interprétation: Jalila Baccar, Fatma Ben Saïdane, Noomen Hamda, Lobna Mlika, Aymen Mejri, Nesrine Mouelhi, Ahmed Taha Hamrouni, Mouïn […]

  • Non classifié(e)
  • Le Théâtre National Tunisien Participe avec « Fausse Couche » de Nejib Khalfallah au Centre de Développement Chorégraphique National à Paris

    Fausse Couche de Nejib Khalfallah Nejib Khalfallah « Fausse couche » est un miroir de notre société en transition, une chronique de nos espoirs avortés. Course au butin, discorde, fuite en avant et arrivisme ont pris le pas sur la citoyenneté, l’intérêt commun, l’essor du pays. D’une gestuelle fluide, positive vers l’expression de la destruction, de l’angoisse, de la lutte pour la survie. La scène comme lieu de prise de conscience, de positionnement sur « l’ici et maintenant ».  

  • Non classifié(e)
  • Les enfants perdus de Aymen Mejri au festival le passage à Metz le 5 et le 6 Juin 2018

    Les enfants perdus de Aymen Mejri « Les enfants Perdus » Aymen Mejri Production du Théâtre National Tunisien 2017/ 2018 Dans un monde, un futur lointain (ou proche, voir même très proche), des gens décident de faire partie des derniers hommes libres de la terre. Des cellules se créent portant un nom « c-en-ciel » et des chiffres. Cinq jeunes hommes et femmes rejoignent la dernière cellule créée (- Par qui ? – Par eux !). Ils ne se connaissent pas mais ils savent qu’ensemble ils vont jouer. La seule règle est qu’ils devront accepter le fantasme d’enfance de l’autre en l’aidant à le réaliser. Scénario et mise en scène: Aymen Mejri Texte: écriture collective. Scénographie et musique: Marwen Abouda Interprétation: Hamza Ouertatani, Imen Manaï, Imen Ghazouani, Noureddine Mihoub, Rached Errachdi. Assistant à la mise en scène: Selim Ayari Costumes: Salah Barka   Festival le passage   Festival international de la jeune […]