Né en 1967 à Tunis, Nejib Khalfallah a commencé à danser en 1984. Il intègre l’atelier de danse contemporaine crée par le danseur chorégraphe tunisien Imed Jemaa et y poursuivra sa formation jusqu’à 1991.

En 1992, il fait ses premiers pas en tant que comédien dans la création « Les raisins de la nuit froide » de Raja Ben Ammar et participe à la création chorégraphique « Nuit Blanche » de Imed Jemaa qui remporte le 1er prix du Festival de Bagnolet (1992). Cette reconnaissance fonde son attachement à la danse contemporaine.

Tout au long des années 90, Nejib participe à plusieurs créations réalisées par de grands noms du théâtre et de la danse tunisienne: Raja Ben Ammar, Moncef Essayem, Taoufik Jebali, Imen Smaoui, Imed Jemaa…). Il intègre également le Ballet National Tunisien et l’opéra « Dance Theater Company » au Caire.

A partir de 1993, il crée plusieurs spectacles chorégraphiques en plus de son travail de professeur de danse, de comédien et de danseur.

Il crée Fausse Couche au Théâtre National Tunisien.

Revue de presse
Nejib Khalfallah