Théâtre National Tunisien

presentation_theatre

Établissement public fondé en 1983, le Théâtre National Tunisien a pour mission le développement du théâtre tunisien à travers la formation, la production et la distribution. Il bénéficie d’une autonomie financière sous la tutelle du ministère de la culture. Le Théâtre National Tunisien a  deux espaces à savoir : « Le palais du théâtre » dans le quartier de Halfaouine, à la Médina de Tunis et « Le 4ème Art », avenue de Paris au centre ville de Tunis.

Le palais du théâtre est le siège social du Théâtre National Tunisien. Il s’agit du palais de Mustapha Khaznadar, ministre des finances et grand vizir du Bey au 19ème siècle. Ce monument est situé place Halfaouine, quartier de la médina de Tunis qui était un véritable théâtre des arts populaires au début du 20e siècle.

En plus de l’administration du Théâtre National Tunisien, le palais du théâtre possède plusieurs salles de répétition dont la grande salle construite dans le jardin du palais en 1994 qui peut accueillir représentations de théâtre, danse ou cirque… On y trouve également une bibliothèque du théâtre et des arts vivants ainsi qu’un atelier de couture, un atelier de menuiserie et un atelier de ferronnerie pour la création de costumes, décors et accessoires. C’est un lieu dédié à la création, où sont produits les spectacles du Théâtre National Tunisien, à la formation également et à la recherche sur le développement du théâtre.

Fadhel Jaïbi, directeur général du Théâtre National Tunisien y crée l’École de l’Acteur qui offre un enseignement professionnel approfondi sous forme d’ateliers pratiques et de séminaires théoriques. Elle confrontent les élèves-acteurs à la réalité du théâtre afin de les préparer à acquérir les rudiments du métier avant de se lancer dans la profession. Le but étant de contribuer à l’évolution qualitative du théâtre tunisien et à le rendre plus présent au sein du marché international. Il projette également d’instituer les ateliers d’écriture dramatique et l’école du metteur en scène.

Fadhel Jaïbi y fonde également une troupe permanente, le Jeune Théâtre National, qui intègre des jeunes comédiens admis au bout de leur formation à l’École de l’Acteur. Cette troupe doit créer et diffuser des productions du Théâtre National Tunisien sur une durée d’une année renouvelable sous la direction de metteurs en scène de renommée. Au bout de cette période, les pensionnaires auront acquis le métier nécessaire à leurs parcours d’artiste.